Site officiel de la Villa Tranquillité
Villa Tranquillité, un hébergement atypique à Rohan

Villa Tranquillité, un hébergement atypique à Rohan

Villa Tranquillité… ou “Vis la Tranquillité” : l’esprit d’un lieu d’accueil

“Vis la Tranquillité” : telle est ma devise à partir de 2020, après 15 années d’expérience dans le secteur, dont 10 ans à Rohan. Cela répond une aspiration pour mettre en cohérence ce que je suis et ce que je fais, en invitant dans cet espace les personnes qui le désireront.

Agnès DURAFFOUR

Localisation à Rohan

La Villa Tranquillité est située sur le site classé de l’ancien port de Rohan et de la Chapelle de Bon Encontre, au bord du Canal de Nantes à Brest. L’emplacement est idéal autant pour les cyclistes que pour les groupes ou personnes en séjour qui souhaitent découvrir la Bretagne.

Vue panoramique de l'ancien port de Rohan depuis la Chapelle de Bon Encontre jusqu'à la Villa Tranquillité. Bien que ne représentant pas la réalité, la photo est intéressante pour se faire une idée de ce site classé
Photo panoramique du site de l’ancien port de Rohan. Photo non contratuelle

Cette photo n’est pas contractuelle puisqu’il s’agit d’une vue panoramique qui ne correspond pas à l’étendu du site que vous pouvez voir en un regard. Poutant, elle permet d’en percevoir l’intérêt et la beauté, avec la Chapelle classée Notre Dame de Bon Encontre et l’ancienne Minoterie.

Un peu d’histoire : avant la Villa Tranquillité

Cette demeure prestigieuse, surnommée localement « le château » a connu cinq propriétaires avant de devenir la “Villa Tranquillité”. La maison de “La Roche Brune”, comme l’indique le nom inscrit au fronton de la porte d’entrée, a été taillée dans le rocher.
Ce sont les minotiers qui l’ont fait construire dans les années 1920. Ils une activité prospère et étaient propriétaires de plusieurs moulins sur le canal. Une “minoterie” désigne un bâtiment industriel de transformation du grain en farine. C’est le bâtiment désaffecté que l’on voit juste en face de l’écluse. La Minoterie de Rohan date de 1865 et bénéficie d’un droit d’eau selon le Régime de Napoléon. Cependant, l’accès à l’eau a été supprimé par la commune en raison d’inondations régulières de la voie publique. Ce droit d’eau peut légitimement être rétabli.
L’activité de la Minoterie a pris fin en 1965 suite à un incendie qui a valu de refaire à neuf toitures et planchers. Après être restée longtemps en vente et sans acquéreur, un jeune couple l’a rachetée et souhaite en faire un atelier autour du bois pour construire des meubles, avec une partie locative.

La villa Tranquillité, en quelques chiffres :

  • J’accueille environ 1000 personnes par an, qui peuvent découvrir une autre manière de s’alimenter en consommant pas ou peu de protéines animales, et déguster des produits locaux.
  • Une trentaine de nationalités accueillies depuis 2010. Anglais, Belges, Hollandais, Allemands, Espagnols, sont régulièrement au rendez-vous estival. J’ai aussi été heureuse d’accueillir des personnes venant de Russie, Slovaquie, Lituanie, Uruguay, Afrique du Sud, Arabie Saoudite (Dubaï), Inde, Colombie etc., aussi surprenant que cela puisse paraître. Les Australiens, Canadiens et Américains commencent également à fréquenter le canal à vélo, et prolongent souvent leur séjour pour découvrir la Bretagne. C’est bien pour une petit commune comme Rohan !
  • La Villa Tranquillité est un domaine de 3 ha de bois, pré et jardin, 300 m2 de surface habitable, 5 chambres d’hôtes, 22 pièces… 29 fenêtres, portes-fenêtres et baies vitrées : de quoi s’occuper ! Qui veut m’aider (:-) ?

La Villa Tranquillité filmée et photographiée

En raison de son architecture atypique et de son emplacement, la Villa Tranquillité ne passe pas inaperçue et tombe dans le viseur des caméras et des appareil photos. Ainsi, j’ai accueilli plusieurs journalistes pour illustrer des films documentaires, ainsi que des photographes de mode qui viennent avec leurs mannequins pour des shootings.

Shooting d’un photographe et d’une manequin

Par une fraîche journée de novembre, Mélannie est venue se présenter pour un shooting. J’ai auparavant pu recevoir des journalistes de modes qui ont apprécié la décoration des chambres.

Des Racines et des Ailes

Une émission très intéressante sur la Bretagne dont le canal de Nantes à Brest présenté par Kader Benferhat.
L’émission sur le canal commence à la minute 13:45. Vous y verrez au passage La Villa Tranquillité à la minute 15:45 (16:00 exactement).

La météo des Régions : le canal de Nantes à Brest

Avec les commentaires de Jacques Guillet, co-auteur avec Nathalie Couilloud de l’ouvrage : “De Nantes à Brest: les gens du canal”, édition Coop Breizh

…Où l’on me surprend dans une posture inattendue, à la minute 5:00, corne de brume entre les mains, en train de faire un petit signe sonore aux bateliers passant l’écluse.

Je me souviens des cameramen venus à la maison et restés quelques heures à survoler la maison avec des drones. J’avais beau leur donner toutes les explications possibles et imaginables : rien ne semblait retenir leur attention pour cette émission déjà bien étayée par Jacques Guillet. J’ai fait sonner avec nonchalance la corne de brume voyant un bateau passer à l’écluse, avec un petit commentaire à l’appui… Ce qui tombait bien à propos et ils l’ont très bien ajusté aux explications de leur guide fluvial. A vous d’en juger : c’est à la minute 5:00. Regardez aussi toute l’émission. Ce n’est pas très long (6:25), et vous apprendrez beaucoup de choses sur le canal.

Tour de France 2018 : documentaire de Phil Liggett et Paul Sherman

Juillet 2018. J’accueille en dernière minute deux jeunes gens à la recherche d’un hébergement. En les accueillant, je leur demande de manière inopinée (ce qui n’est pas forcément dans mes habitudes) s’ils sont journalistes. Très surpris, ils me demandent comment je l’avais deviné. Nous avons sympathisé, et ils ont fait ce petit film sans que je ne les aie sollicités.

Tour de France 2018 à Mur de Bretagne

Ces journalistes Sud Africains travaillaient, mine de rien, sous la direction de Phil Liggett, qui est un journaliste et commentateur anglais réputé du cyclisme professionnel. Vous pouvez le voir en début et fin de cette séquence sponsorisée par une maison de vin.
Un documentaire où j’évoque en anglais avec un terrible accent jurassien le Tour de France de 2015 qui est passé par Rohan. Allez, la bouteille de vin offerte par Marc Barocas s’appelle “The Beautiful Lady” : j’ai été pardonnée !

Article de la Gazette

rédigé par Eléonore Bohn, rédactrice indépendante

L’article d’Eléonore comporte quelques inexactitudes. Il a le mérite de proposer des photos avec un autre regard et des anecdotes. Eléonore devance les questions que se posent souvent les hôtes. La “Maison de la Roche Brune” appartenait aux Minotiers (et non pas à la Minoterie)

Pour vous accueillir :

Me voici au milieu des Guneras. Agnès DURAFFOUR, Villa Tranquillité, Rohan, Bretagne
Qu'ils sont mignons les poussins paons. Comment dit-on ? Paonneaux ? Agnès DURAFFOUR, Villa Tranquillité, Rohan, Bretagne
C'est moi avec mon paon. Agnès DURAFFOUR, Villa Tranquillité, Rohan, Bretagne
Me voici en train de prendre une photo. Agnès DURAFFOUR, Villa Tranquillité, Rohan, Bretagne
Une fleur parmis les fleurs. Agnès DURAFFOUR, Villa Tranquillité, Rohan, Bretagne

J’ai toujours accueilli des personnes à mon domicile. C’est un peu une seconde nature.
Une première tentative en 1997 à Paris sur les berges de Seine pour créer un lieu d’accueil n’a pas abouti.
L’occasion s’est présentée à nouveau à Sausset-les-Pins (13) en 2003 lorsque j’ai rencontré de Michel.
J’ai voulu au départ créer un centre d’étude et de recherche et accueillir des “chercheurs de vérité”, comme on dit. Le lieu n’étant pas adapté, et je me suis vite tournée vers les chambres d’hôtes pour des raisons financières.
Après deux déménagements, nous voilà en Bretagne dont deux ans dans le golfe du Morbihan.
Je reviens aujourd’hui à “mes premiers amours” que sont la recherche, la connaissance de soi et le yoga. C’est un cheminement de plus de 25 ans, sans compter mes débuts à l’université en sociologie et sciences de l’éducation.
C’est ce que vous présentera l’autre versant à venir de ce site internet.

Agnès DURAFFOUR, 15 mars 2020
Fermer le menu